Salle Marcel SEMBAT - 30 & 31 octobre

1, Place Mathias

Chalon Sur Saône 

vendredi 30 octobre 2020

20h

sylvain luc

                                         

 

                                              SYLVAIN LUC

 

Né en 1965 à Bayonne, Sylvain Luc découvre la guitare à 4 ans, avant d’étudier le violon et le violoncelle pendant 10 ans au conservatoire de Bayonne. Et bien sûr la guitare classique, qu’il détourne, débauche vers le jazz, sa passion.. En 1988, il s’installe « sous le ciel » de Paris et devient arrangeur, compositeur et accompagnateur de nombreux artistes de variété (Catherine Lara, Michel Jonasz, Al Jarreau…), tout en conservant un pied dans le jazz en qualité de bassiste du trio de Richard Galliano et en tant que guitariste avec Eric Le Lann.

Dès lors les rencontres de Sylvain ne cessent de croître. Elles lui permettent de travailler avec une multitude d’artistes, comme Wynton Marsalis, Steve Gadd, Lokua Kanza, Michel Legrand, Elvin Jones, Dee Dee Brigewater, Manu Katché, Stéphane Belmondo, Michel Portal, Bobby Thomas JR, Andy Sheppard, Alain Caron, Bernard Lubat, Steve Lukather, Keyvan Chémirani, Victor Bailey, Larry Coyrell, Al Di Meola, Didier Lockwood, John Mc Laughlin, Billy Cobham, Richard Bona…entre autres.

Découvrez l’impressionnante biographie de Sylvain LUC avec ce lien :

 

Embarquement pour un voyage guitaristique exceptionnel !!! 

Première partie

Le spectacle "Sapristi!"  nous emmène dans une tendre galerie de portraits de femmes, un peu nostalgiques, parfois coquins, surprenants, drôles et toujours très poétiques.

Lady Java donne vie à tous ces personnages avec passion et humour.


​"Sapristi !" : un spectacle original  style cabaret,  à l'esprit swing-jazzy, tendrement rock et sauvagement  valse parfumée guinguette.

C'est un tour de chant loufoque saupoudré d'une mise en scène qui fleure bon Paname...

samedi 31 octobre 2020

20h

nina attal

1/3

C’est en 2010, à 18 ans à peine que NINA ATTAL débarque sur la scène française, armée de la totalité des prix du tremplin Blues sur Seine, qu’elle a raflés à l’unanimité, du jamais vu !

Ces prix seront ses "tickets d’entrée" pour jouer dans plusieurs festivals cette année là.

Dès lors, elle ne cessera de tourner, en France, au Québec (dont la grande scène du Festival de Jazz de Montréal en 2012), en Allemagne et en Suisse où sa carrière se développe en parallèle. 
 

La scène est sa maison.  Sa raison d’être est de faire ce métier. Avec près de 500 concerts à son actif, Nina est devenue une véritable bête de scène, à l’énergie contagieuse qui séduit un public de 7 à 77 ans, du mélomane au néophyte. Idem pour les gens du "métier " qui vont de  Norbert Krief (Nono de Trust) qui l’adore et vient jouer le guest lors d’un concert, Marc Cerrone qui l’a choisie pour l’accompagner au Festival de Jazz de Montreux, Nile Rodgers qui tombe sous le charme lorsqu’elle fait ses premières parties ...

première partie

THE KROOKS

1/2

A l’origine, 3 musiciens chevronnés

les Frères Honnet (Davy : batterie – Anthony : claviers) et

Jérôme Cornelis (guitare – sax – chant). 

Biberonnés au Jazz et au blues, ils élargissent leurs influences à tout ce qui groove : funk – pop – rock, et tout en s’inspirant de leurs pairs pour cet album (Soulive, Robben Ford, Maceo Parker, the meters, ...), explorent leur propre chemin et nous entraînent sur une voie baignée de lumière, d’une musique à l’énergie positive, organique et funky à souhait, où la technicité se met à notre service, sans arrogance mais avec générosité.